Skip to content
Votre expert des associations

19-12-30 – Valoriser les contributions volontaires en nature (Juris n°602) !!

Pour les associations, le traitement des Contributions Volontaires en Nature évolue en 2020 : leur comptabilisation devient la règle et leur non-comptabilisation s’avère l’exception à justifier !

Selon le nouveau règlement comptable, l’inscription en comptabilité des contributions volontaires en nature permet à l’association de présenter l’ensemble des activités et moyens mis en œuvre et notamment :

  • connaître et rendre compte de l’intégralité des « ressources mises en œuvre » ;
  • appréhender les coûts réels d’un projet de l’association ;
  • sensibiliser les utilisateurs de l’information financière (internes et externes) sur l’absence de pérennité de cette « ressource » ;
  • mieux gérer la ressource en sachant la valoriser ;
  • illustrer le caractère désintéressé de la gestion. En pratique, l’écriture comptable ne soulève pas de réelles difficultés.

La phase la plus sensible reste la correcte appréhension de ces contributions volontaires en nature : leur recensement et leur valorisation.

Retrouvez notre article paru dans Juris Associations sur le sujet :

Scroll To Top